Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2013-06-16T19:03:00+02:00

instant lecture 7 / Salem

Publié par laviedechaquejour

Au joie, "SALEM" est fini :)


Petit rappel couverture du livre:

9782253124993

 

Comme je le disais lors d'un précédent article, j'étais pressé de le finir

non pas parce qu'il avait une intrigue de fou, mais bien parce que je voulais

me plonger dans "Alice au pays des Zombies"

alice-au-pays-des-zombies-gena-sholwater

(Petit apareté, Alice fait 520 pages et j'en ai déjà lu 130)

 

Alors "SALEM" comment dire. Pour ceux qui suivent un peu,

vous devez bien vous douter qu'il n'a pas été le livre du siècle. C'est tout

le contraire. Rappel du résumé:


Jerusalem's Lot, petite bourgade de l'Etat du Maine, devient du jour au lendemain une ville fantôme. Jerusalem's Lot (Salem), est une petite bourgade du Maine. Rien de particulier si ce n'est, sur la colline, une grande demeure inhabitée depuis la disparition tragique de ses occupants : Marsten House. Ben Mears revient sur les lieux de son enfance pour finalement découvrir que des choses étranges se déroulent à Salem : un chien immolé, un enfant disparaît... l'horreur prend possession du village...


Après tout ce que j'avais entendu sur le "grand" KING, je mettais imaginé,

galérer pour le finir plus par peur que par ennui. Une image de la série Friends

me revenait souvent. Celle où Joey met dans son congel le livre "shining" parce 

que certains passages lui font trop peur. Je me voyais bien faire pareil ^^

J'en ai franchement pas eu besoin.


Pour faire simple le livre commence avec l'auteur qui nous explique comment

et pourquoi ce livre a été créé. Pourquoi pas, ça donne envie, alors je poursuis.

Et là, l'ennui puissance 10. Beaucoup, beaucoup, beaucoup de blabla, de description,

de présentation et de souvenir pendant 150 pages. (D'où mon besoin de lire autre

chose en parallèle). S'enchainent quelques disparitions et meurtres qui éveillent la

curiosité des personnages principaux. Et bizarement, ils sont experts en étrangeté

puisqu'ils comprennent très rapidement qu'ils ont à faire à des vampires. Passons

ce détails et poursuivont. Le "meilleur" moment du livre arrive. (Je dis "meilleur"

car à ce moment j'avais envie de savoir la suite). Course-poursuite après 

le chef des vampires. La ville se fait quasiment décimée et les "chasseurs de vampires"

meurent tous plus ou moins bêtement. La célèbre maison des horreurs qui est un

élément majeur dès le début du livre, est vite zappé en 2ème partie.

Et le summum arrive avec la mort du chef des vampires. Une mort qui arrive 200 pages avant la fin et d'une manière si con qu'on se demande vraiment comment c'est possible. 

Le reste du livre se termine sur les 2 derniers personnages encore vivant

et sur ce qu'ils deviennent, puis vient l'épilogue. Et la je dois l'avouer, je l'ai lu en diagonal. On change de personnage, de date et l'intruge n'est plus vraiment autour des vampires mais d'un livre ensorcellé qui appartient à une famille maudite. Du moins c'est ce que j'ai compris. J'avais vraiment pas envie d'aller en profondeur sur cette partie.


Pour finir avec "Salem", je dirai qu'il a dû être apprécié lors de sa sortie en 1975, car il n'y avait pas tout l'engouement que l'on connaît aujourd'hui autour des vampires. Et il ne devait pas non plus y avoir une flopper de livre d'horreur. Côté création d'un univers, il est très doué, on a vraiment les détails décrits au maximum. Mais côté "flippant", pour moi qui vit en 2013 et qui a eu sa dose de vampires, je n'ai franchement pas eu peur. Ce livre passe peut-être mal les années, comme certains films où les effets spéciaux perdent de leurs effets. 

 

Cela ne reste biensur que mon avis ;)

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog