Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2016-05-17T22:14:31+02:00

instant lecture 67 - Le choeur des femmes

Publié par laviedechaquejour

bonjour livre

Petit tour en gynéco avec le livre

Le Choeur des Femmes par Winckler

J'espère que vous avez un peu de temps devant vous,

que j'en parle longuement ^^

Résumé: Jean Atwood, interne des hôpitaux et quatre fois major de promotion, vise un poste de chef de clinique en chirurgie gynécologique. Mais au lieu de lui attribuer le poste convoité, on l'envoie passer son dernier semestre d'internat dans un service de médecine consacré à la médecine des femmes - avortement, contraception, violences conjugales, maternité des adolescentes, accompagnement des cancers gynécologiques en phase terminale.
Le Docteur Atwood veut faire de la chirurgie, et non passer son temps à écouter des femmes parler d'elles-mêmes à longueur de journée. Ni servir un chef de service à la personnalité controversée. Car le mystérieux Docteur Karma - surnommé «Barbe-Bleue» - séduit sans vergogne, paraît-il, patientes et infirmières et maltraite sans pitié, dit-on, les internes placés sous ses ordres. Pour Jean Atwood, interne à la forte personnalité et qui brûle d'exercer son métier dans un environnement prestigieux, le conflit ouvert avec ce chef de service autoritaire semble inévitable.
Mais la réalité n'est jamais ce que l'on anticipe, et la rencontre entre les deux médecins ne va pas se dérouler comme l'interne l'imagine.
Le Chœur des femmes est un roman de formation : il raconte l'histoire d'un jeune médecin déjà modelé par la faculté et par sa spécialité d'élection et qui doit brusquement réviser ses préjugés devant une réalité qui lui avait échappé jusqu'ici : ce ne sont pas ses maîtres qui lui apprendront son métier, mais les patientes.

 

Mon avis:

Le sujet du corps de la femme et de la gynécologie en particulier, m’a interpellé. Ce n’est habituellement, pas mon style de lecture et pourtant je me dis une fois fini qu’il aurait été dommage de ne pas l’avoir lu. Plusieurs raison à cela : le thème, la médecine, les personnages, le tout basés sur une bonne partie de faits réels et en France. Alors non les 700 pages ne m’ont pas effrayé.

J’ai très simplement dévoré les 100 premières pages en une soirée. Ai très rapidement détesté Mlle Jean Atwood (avec son côté provoc’-vulgaire de Mme je-sais-tout), et apprivoisé les thermes médicaux liés à la gynéco. Ce n’est pas le genre de chose dont on parle en général et en consultation on ne pose pas non plus de question de peur d’être perçu comme ignorante ou ennuyeuse. Suivre l’évolution de Jean Atwood lors de sa semaine en service de consultation gynéco a été pour moi comme un apprentissage et une remise en question sur mon corps. Toutes les consultations qu’elle fait passer, ses réactions et l’attente des patients m’a fait revoir mes propres expériences. Me dire que cette histoire se base sur des faits réels me soulage, car je ne suis pas la seule à ressentir ce mal-être et que non je ne suis pas un simple corps ambulant qui vient juste faire un frottis ou renouveler une pilule. Que si je dis avoir mal au ventre se n’est pas juste mes règles.

Petite tranche de vie personnelle :

Pour que vous compreniez rapidement mon expérience, le 09 janvier 2015 je me suis fait opérer pour la première fois de ma vie. Et pas de bol, de l’ovaire gauche. Mon médecin traitant (de l’époque, depuis j’ai changé) n’a jamais voulu croire que j’avais vraiment mal au ventre, car les différents examens revenaient négatif. C’est lors d’une échographie que l’on a détecté une distorsion de mon ovaire gauche et que l’on m’a demandé d’aller en « urgence » voir ma gynéco. Pour moi cela voulait dire panique à bord car à partir de ce moment là je n’étais plus libre de mes choix. Le personnel médical à tout décidé pour moi. Dans mon cerveau il y a eu un bug. Comment, alors que je dis depuis des mois que j’ai mal au ventre, que personne ne semble concerné, je peux me retrouver en 2 jours de temps sur un lit d’hôpital en attendant que le chirurgien veuille bien me « caser » dans son planning. Chirurgien qui certes, est bon en chirurgie, mais pas très rassurant avec la personne qu’il a en face de lui. Bon OK j’étais une vraie fontaine, je voulais que l’on m’explique et qu’on me laisse souffler un peu. Bizarrement j’ai eu droit à « ba c’est vous qui voyer mais si vous mourrez ce week-end je vous aurez prévenu ». Pas super rassurant le Mr. Chirurgien que je n’ai vu qu’une fois avant qu’il ne m’ouvre comme un vulgaire lapin. Heureusement pour moi les infirmières (et mon homme) ont été d’une gentillesse et d’une véritable compréhension. Je suis sorti de l’hôpital 2 jours après avec un arrêt de 15 jours. Je n’avais pas eu beaucoup d’explication sur le pourquoi, comment et l’après. Et dans ce livre j’y ai trouvé toutes les réponses à mes questions.

 

Retour roman :

J’ai donc, vous l’aurez compris, énormément appréciée toutes la partie médecine. Je rêverai d’avoir un gynéco comme le Dr Karma. Un médecin qui vous écoute et se moque du temps qui passe en consultation avec ses patientes. Qui ne vous oblige pas à être auscultée, ni à vous forcer à prendre tel type de contraception si vous n’en voulez pas. Un médecin qui est parfaitement conscient que la médecine française est un retard sur les méthodes et traitements dans ce domaine. Un médecin qui ne vous voit pas que comme un corps mais une personne à part entière avec une âme, une histoire, un besoin. Un médecin qui pense à vous mettre une blouse pour que vous ne soyez pas complètement nu devant lui !! S’il y a bien une chose gênante en consultation c’est bien çà ! L’idée c’est quoi ? De gagner un peu d’argent en évitant d’acheter des blouses ? De nous permettre de nous rhabiller plus vite ? Non franchement, c’est pour moi humiliant et difficile d’être véritablement à l’aise.

Le petit bémol : j’ai moins adhéré à l’histoire des personnages et au 50 dernières pages. Mais bon c’est peu comparé au bien que m’a fait se bouquin.

Je ne peux que vous le conseiller!

Voir les commentaires

commentaires

Zabou 22/05/2016 14:50

Merci pour ces bons conseils.
Il a l'air intéressant à lire effectivement.
Gros bisous et bonne continuation !
Zabou

SandRyne 21/05/2016 08:47

Se confronter au monde médical n'est pas toujours facile... Il faut avoir la chance de tomber sur les bons médecins...
Bises !*
SandRyne

Luna 18/05/2016 06:42

je partage ton avis ! je l'ai lu il y a quelques années maintenant et j'avais beaucoup apprécié le côté "soignant" qui s'occupe de tout, de l'âme y compris, par rapport à ce que j'ai aussi connu fréquemment dans ma vie, ou tu sens que tu n'es qu'un énième numéro de rdv, dans une usine à la chaîne. Par contre, j'avais trouvé la fin carrément nulle !

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog